Sélectionner une page

Ungern, le Dieu de la guerre de Jean Mabire, illustré par Jacques Terpant

25.00

Sortie du livre : 20 novembre 2020.
Préface de Christopher Gérard.
Postface de Franck Buleux, Président de la Société des écrivains normands.

Catégorie :

Description

L’incendie allumé en 1917 par le Bolchevisme emporte dans un tourbillon de feu et de sang le coeur même de l’Asie. Contre les hordes qui déferlent sur le pays ravagé, se dresse, solitaire, un simple chef d’escadron de cavalerie qui se proclame de lui-même général. Il se nomme Roman Feodorovitch von Ungern-Sternberg. D’origine balte, fruste, sauvage, impitoyable, il se veut loup parmi les loups de la steppe. Il va franchir en 1920 la frontière mongole, conquérir Ourga la capitale et tenter de réaliser le grand rêve de Gengis-Khan : la conquête de l’Asie puis de l’Europe. Dernier chef des armées blanches, il sera bien près de réaliser sa folle ambition. Trahi et capturé par les Rouges en 1921, après avoir été célébré par les Mongols comme leur dieu réincarné de la guerre.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ungern, le Dieu de la guerre de Jean Mabire, illustré par Jacques Terpant”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *